Cœur du Var envisage la mise en place d’une tarification incitative en ce qui concerne la collecte des déchets ménagers.

Cœur du Var envisage la mise en place d’une tarification incitative en ce qui concerne la collecte des déchets ménagers.

Une solution déjà adoptée dans d’autres régions, et qui montre des signes très encourageants. Le principe ? Proportionner le montant de la contribution fiscale relative aux ordures ménagères à la quantité de déchets réellement produite par chaque foyer, et individualiser ainsi sa tarification. Imparable, puisque les usagers qui s’inscriraient dans une logique de réduction (en recourant au compostage et au tri sélectif, notamment) diminueraient d’autant leur contribution. Et surtout plus juste, la taxe actuelle étant calculée sur la valeur locative des logements et ne prenant pas en compte le nombre effectif de leurs occupants. Un critère pourtant déterminant quant à la production de déchets ! Le pôle Préservation de l’Environnement de la Communauté de Communes a donc mené une étude de faisabilité d’une telle tarification incitative sur notre territoire. Plusieurs scénarios ont été étudiés, et révèlent que des investissements lourds seraient à prévoir. Sur le plan technique, l’individualisation des tarifs repose en effet sur l’estimation précise des quantités de chaque foyer, par un système de « puçage » des conteneurs ou par l’acquisition de balances embarquées sur les véhicules de collecte par exemple. Coût estimé de l’opération : entre 1,5 et 2,5 millions d’euros. Une somme importante, qui conduit aujourd’hui les élus à différer la mise en place d’une fiscalité incitative et à mûrir, dans le même temps, le projet pour Cœur du Var. Quoi qu’il en soit, le train est déjà en marche, avec l’optimisation des collectes (voir pages centrales de ce numéro) et le déploiement d’une politique de prévention toujours plus ambitieuse.

Articles récents

DECHETERIE DU CANNET DES MAURES

Fermeture exceptionnelle mardi 18 décembre

L’Europe s’engage en Cœur du Var !

CONCOURS DE SELFIE