DASRI, déchets d’activités de soins à risques infectieux : comment s’en débarrasser ?

 

Selon une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 15% des déchets liés aux soins de santé sont considérés comme dangereux. En France, cela représente un gisement total de 160 000 tonnes de Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI), déchets coupants, piquants ou tranchants (aiguilles, cathéters, seringues, perfuseurs et autres). Parmi ces 160 000 tonnes, 9 à 13 000 tonnes sont produites par les professionnels de santé libéraux et les laboratoires d’analyses médicales et 2 à 3000 tonnes sont produites par les particuliers en auto-traitement.

Ces déchets représentent une menace sanitaire pour toutes les personnes pouvant rentrer en contact direct ou indirect avec s’ils sont jetés dans les ordures ménagères. Chaque année, des cas accidentels de virus, parfois mortels, liés aux DASRI sont enregistrés, notamment en raison de piqûres ou coupures dues au matériel perforant infesté.

 

Les solutions pour vos DASRI

Je suis un particulier

  • Que dit la loi ?

Afin de pallier ce problème, une loi votée en 2009 stipule que les pharmacies et laboratoires de biologie médicale se doivent de fournir gratuitement les collecteurs (boîtes jaunes)aux patients en auto-traitement et de collecter gratuitement les DASRI produits par ces derniers.

 

Selon le décret n° 2010-1263 du 22 octobre 2010, les pharmacies ne peuvent refuser la reprise de seringues usagées issues des patients en auto traitement sauf dans le cas où les DASRI sont conditionnées dans des contenants non conformes.

 

  • Comment me débarrasser de mes DASRI ?

Rendez-vous dans une pharmacie ou un laboratoire de biologie médicale pour récupérer gratuitement un collecteur afin d’y déposer vos DASRI. Suite à cela, il vous suffira simplement de rapporter ce collecteur en pharmacie ou laboratoire.

D’autres dispositifs payants existent pour les professionnels, notamment les bornes DASRI. Vous pouvez visiter le site de DASTRI pour obtenir plus d’informations.

 

Je suis un professionnel

  • Quelles obligations s’appliquent à moi ?

Les professionnels de santé (infirmiers, médecins etc.), en intervention chez un particulier ou non, sont tenus de se débarrasser eux-mêmes de leurs DASRI et ne peuvent donc pas utiliser les collecteurs des patients.

Les pharmacies et laboratoires étant dans l’obligation légale de récupérer les DASRI des professionnels de santé, ces derniers peuvent leur confier leurs DASRI contenus dans les collecteurs conformes.

 

  • Quelles solutions sur Cœur du Var ?

Sur le territoire Cœur du Var, la première borne DASRI a récemment été installée à la boutique Varoise Médical du groupe Cap Vital Santé située au Luc en Provence. Offrant une capacité de 25L à chaque dépôt, cette borne permet désormais aux professionnels libéraux du territoire d’évacuer les déchets dangereux de leurs patients, moyennant un abonnement. Une infirmière peut déposer jusqu’à 100L par an et ce à n’importe quel moment – la borne est accessible 24/24 et 365 jours par an. Quand cette dernière est pleine, l’entreprise qui se charge de la collecte est instantanément prévenue.

Le système mis en place sur les bornes DASRI est ingénieux et sécurisé ! Il permet également de garder une réelle traçabilité des produits de soins afin d’éviter le dépôt de déchets radioactifs.

Grâce à ce dispositif, non seulement le risque de blessures des personnels de gestion des déchets est considérablement réduit mais cela permet aussi des économies – environ 65% de réduction des coûts par rapport à une collecte à domicile. C’est également meilleur pour l’environnement car le ramassage mobilise moins de véhicules.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, contactez le Pôle Préservation de l’Environnement.

 

Articles récents

Journée de clôture du Défi Ecole

Une armoire à livres à Pignans

La 2ème vague « Adopte une poule »

100 nouveaux poulaillers à tarif préférentiel !